LIVRES

Accueil · Fortunes · Lippens · Le guide du richard (1) - Maurice Lippens

Le guide du richard (1) - Maurice Lippens

Un comte en banque Knokke-out mais pas démuni - Le comte Lippens a presque tout perdu: son aura, sa Fortis, son statut de parrain du capitalisme belge. Ne lui reste qu’un patrimoine que vous auriez en épargnant 500 € par mois jusqu’en l’an 52675.


Où dormir ?

Cher [entre 1 et 8 millions €]

- Knokke-Heist. Maurice Lippens est domicilié au Zoute, le quartier le plus chic de la station balnéaire belge la plus chique. Pour une villa à Knokke, comptez au bas mot un million d’euros. Mais les prix de vente vont jusqu’à huit millions. L’avantage, c’est que l’impôt communal est à 0%.

- Uccle. S’il est domicilié à Knokke, Lippens occupe souvent sa somptueuse villa bruxelloise. Elle se situe, bien sûr, à Uccle, dans le quartier du Prince d’Orange, le plus huppé de la capitale, sur un terrain de près d’un demi-hectare. Les demeures similaires s’y vendent actuellement autour de quatre millions d’euros.


Où s’initier au golf ?

Rien de tel que de disposer de ses propres greens, non? Le «Royal Zoute Golf Club» a été conçu il y a juste cent ans, en 1909, par Maurice Lippens, grand-père de l’autre. Il est l’une des nombreuses propriétés de la compagnie du Zoute, la société immobilière des Lippens, qui règne sur Knokke. Le président du club est Léopold Lippens, frère aîné de Maurice et indéboulonnable bourgmestre de la commune.

En fait, le Deauville belge est un véritable fief médiéval dont les seigneurs sont les comtes Lippens. Ils y cumulent le pouvoir politique comme économique (l’immobilier) et règnent aussi sur tous les symboles du Zoute: le golf club, le tennis club, le Jardin des papillons ou, jusqu’il y a peu, le Zwin. Leur nom s’impose même sur les drèves et avenues.

«Ici, c’est un peu le village d’Astérix entouré par les camps romains, assure Léopold. On a la potion magique qui nous permet de vivre dans ce cadre merveilleux[1].» L’ingrédient pas si secret de cette potion magique, ce sont les millions d’euros. De nombreuses grosses fortunes, genre Albert Frère, ont fait du Zoute un de leurs lieux de villégiature. On comprend donc qu’il y a quelques années, Léopold Lippens ait mené bataille contre ces touristes bas de gamme venant, frigo-box à l’épaule, altérer l’image de son domaine sacré.


Où ne pas aller en prison ?

À vingt kilomètres de Knokke, ne manquez pas la prison de Bruges, connue même du quotidien français Le Monde pour son quartier de haute sécurité baptisé Guantanamo. En 2006, la prison a accueilli deux hôtes inhabituels: Georges Jacobs, directeur général de la Compagnie du Zoute et Marc Verhaeghe, secrétaire communal de Knokke. Accusés de corruption ­– respectivement active et passive – pour une affaire de permis de bâtir.

Maurice et Léopold Lippens vont cracher jurer qu’ils ne sont au courant de rien et ne seront pas inquiétés. Pourtant, les supérieurs tant du corrupteur que du corrompu, ce sont eux. Et c’est à eux, également, que profite le crime. Mais depuis quand emprisonne-t-on les grands seigneurs?


Où trouver une femme à marier ?

Chez les Lippens, la politique matrimoniale est au service de la politique patrimoniale. On trouve ainsi dans leur arbre généalogique[2] les patronymes de nombreuses grandes familles, parmi lesquels les Solvay, Boël, Janssen, de Jonghe d'Ardoye, t'Serstevens et même… les Lippens. En effet, Léon Lippens, le père de Maurice et Léopold, va épouser Suzanne Lippens, sa cousine au second degré. Quant à Maurice et Léopold, ils vont épouser deux sœurs de la même famille de Wynendaele, dont un aïeul avait fondé la Société Générale de Belgique.


Comment se faire anoblir ?

Au départ, seul l’aîné, Léopold Lippens, hérite du titre de comte. Mais en 1998, Albert II l’accorde aussi à Maurice Lippens, pour avoir réalisé à travers Fortis Banque – fusion de la Générale de Banque et de la CGER privatisée – le vieux rêve d’une grande banque belge. Celle-là même qui appartient aujourd’hui à… BNP Paribas. Le comte aura aussi l’honneur de rédiger le code de bonne gouvernance des entreprises. Depuis, le code Lippens a été débaptisé.


Comment s’enrichir aux dépens de l’état ?

Dans les gènes des Lippens, on trouve cette prédisposition à s’enrichir aux dépens de l’état. Dans leurs trois secteurs d’activité: le sucre, la finance et l’immobilier.

En 1922, le grand-père Maurice Lippens, gouverneur du Congo belge – et futur admirateur du nazisme – déclare: « Tout fonctionnaire du gouvernement devrait être pénétré de l’idée que sa raison de vivre est de favoriser et de développer notre colonisation et que ce devoir consistait dans l’aide qu’il apportait aux grandes sociétés. » Il va notamment créer au Congo une compagnie sucrière qui, aujourd’hui encore, fonctionne selon un mode digne de l’esclavagisme pour le compte de la multinationale Finasucre, propriété des familles Lippens et Boël[3].

Son petit-fils homonyme va, quant à lui, transformer la vieille compagnie d’assurances AG (dont les Lippens sont actionnaires) en une conquérante multinationale de bancassurance: Fortis. De 1993 à 1998, il rachète la CGER, privatisée en trois phases. Créée en 1865, cette institution publique a parfaitement fonctionné pendant 130 ans sans jamais devoir recourir à une aide de l’état. Par contre, il ne faudra qu’une dizaine d’années pour que la soif de profit de Lippens fasse sombrer Fortis et oblige le gouvernement à la secourir avec l’argent du contribuable.

Si les Lippens rachètent la CGER à l’état, ils vont procéder à l’opération inverse dans l’immobilier. En 2005, leur compagnie du Zoute cède ainsi (vendu) la réserve naturelle du Zwin au gouvernement flamand. Pour que les importants travaux à réaliser soient à charge du contribuable. Ce qui n’empêche la statue de Léon Lippens de trôner toujours à l’entrée du Zwin.


Où pratiquer l’évasion fiscale ?

Fortis est le champion en matière de montage fiscaux permettant d’abuser des intérêts notionnels, déductibles à l’impôt des sociétés. Mais la banque est surtout championne du nombre de filiales implantées dans des paradis fiscaux. Dans ses comptes annuels 2007, nous en avons répertorié 393répartis sur 19 territoires: Anguilla, Antilles néerlandaises, Bahamas, Caïman, Dublin, Guernesey, Hong Kong, Ile de Man, Iles Marshall, Iles Vierges Britanniques, Jersey, Liberia, Liechtenstein, Luxembourg, Malte, Panama, Singapour, Suisse et Taiwan.

Marco Van Hees

La fortune des Lippens

Malgré la débâcle de Fortis, les Lippens figurent toujours en 2009 dans le top 100 des fortunes belges[4].

- Fortune 2009: 304 millions €.

- Rang 2009:29e.

- Evolution 2000-2009: - 48%.

- Taxe des millionnaires sur cette fortune: 9055000 €. De quoi augmenter de 100€ par mois la pension de 7546 pensionnés.


[1] La Libre Belgique, 14/8/2009.

[2] Voir l’arbre généalogique sur notre site www.frerealbert.be.

[3] Voir Marco Van Hees, La fortune des Boël, Aden, 2006.

[4] Selon les estimations du journaliste Ludwig Verduyn.

02.12.2009. 00:41

 

Commentaires

wajhpf 08.01.2010. 20:06

gsUdWU mvxgmnpyrani, [url=http://brxtqzncoitx.com/]brxtqzncoitx[/url], [link=http://xwhzqoslyhlk.com/]xwhzqoslyhlk[/link], http://yeynuiaopmrg.com/

<< Première < Précédent [1 / 70] Suivant > Dernière >>

No commenting allowed at this time.